Marx, Engels et les phases historiques du mode de production capitaliste

L’Europe occidentale est le berceau du mode de production capitaliste. Pour Marx et Engels, ce mode de production n’a pas pour autant une histoire linéaire et son développement passe par des périodes différentes dont il est intéressant de montrer les spécificités.

Ces trois grands stades sont notamment dépeints dans le « Capital »[1].

  • La coopération
  • La manufacture
  • La grande industrie

Voir le fichier PDF : Robin_Goodfellow-Les phases_historiques_duMPC

[1] « Les termes économiques employés dans ce livre correspondent, dans la mesure où ils sont nouveaux, à ceux de l’édition anglaise du Capital de Marx. Nous désignons par «production des marchandises» cette phase de l’économie dans laquelle les denrées ne sont pas produites seulement pour l’usage du producteur, mais en vue de l’échange, c’est-à-dire comme marchandises, et non comme valeurs d’usage. Cette phase s’étend depuis les premiers débuts de la production pour l’échange jusqu’à nos jours; elle n’atteint son plein développement qu’avec la production capitaliste, c’est-à-dire avec les conditions dans lesquelles le capitaliste, propriétaire des moyens de production, occupe pour un salaire des ouvriers, gens privés de tout moyen de production à l’exception de leur propre force de travail, et empoche l’excédent du prix de vente des produits sur ses dépenses. Nous divisons l’histoire de la production industrielle, depuis le moyen âge, en trois périodes:

1- L’artisanat, petits maîtres-artisans assistés de quelques compagnons et apprentis, où chaque ouvrier fabrique l’article entier.

2- La manufacture, où un assez grand nombre d’ouvriers, groupés dans un grand atelier, fabrique l’article entier selon le principe de la division du travail, c’est-à-dire que chaque ouvrier n’exécute qu’une opération partielle, de sorte que le produit n’est terminé qu’après avoir passé successivement entre les mains de tous.

3- L’industrie moderne, où le produit est fabriqué par une force, et où le travail de l’ouvrier se borne à la surveillance et à la correction des opérations accomplies par la mécanique. » (Engels, Socialisme utopique et socialisme scientifique)

« Concentrer, élargir ces moyens de production dispersés et étriqués, en faire les leviers puissants de la production actuelle, tel fut précisément le rôle historique du mode de production capitaliste et de la classe qui en est le support, la bourgeoisie. Dans la quatrième section du Capital, Marx a décrit dans le détail comment elle a mené cette œuvre à bonne fin depuis le XVe siècle, aux trois stades de la coopération simple de la manufacture et de la grande industrie. » (Engels, Socialisme utopique et socialisme scientifique)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s