Le cycle des crises, mise à jour 3° trimestre 2016

Pour la quatrième fois, nous publions, à partir des données révisées du troisième trimestre 2016, le complément à notre analyse du cycle des crises et à la prévision.

EXTRAIT : (Pour lire le document complet : crise_usa_4_maj3t )

« Les données publiées fin novembre 2016 par le BEA, ne changent pas les dernières analyses générales. Les données jusqu’au premier trimestre 2016 sont identiques ; les données ne portent que sur la révision des données du deuxième trimestre et la publication des données propres au troisième trimestre 2016.

Selon la démarche que nous avons extraite de l’analyse des cycles passés et que nous avons exposée dans le livre consacré aux cycles des crises aux Etats-Unis depuis 1929 et également présentée dans le texte de présentation et de complément du livre, la « vague d’accélération », c’est-à-dire la dernière phase du cycle avant la crise de surproduction a débuté au premier trimestre 2016.

Comme celle-ci dure selon la moyenne des valeurs absolues, 4 trimestres en moyenne avec un écart type de deux trimestres, la possibilité d’une crise est ouverte depuis le deuxième trimestre 2016 jusqu’au deuxième trimestre 2017. La valeur relative donne une moindre précision, puisque la vague d’accélération représente en moyenne 20% de la durée de la période d’accumulation ce qui nous conduit au deuxième ou troisième trimestre 2017 avec un écart type d’environ 13%. La vague d’accélération représente donc de 1/12 à 1/3 de la période d’accumulation avec une moyenne de l’ordre de 1/5. Au quatrième trimestre 2016, nous en sommes au trentième trimestre de la période d’accumulation et donc il reste 26 trimestres si nous retirons les 4 relatifs à la vague d’accélération. Le calcul nous conduit à prévoir une crise entre le deuxième trimestre 2016 et le premier trimestre 2019.

La synthèse de ces analyses nous amène donc, fin 2016, à prévoir une crise pour 2017-2018 ; le maximum de probabilité étant sur 2017. L’ensemble des mises à jour est disponible en annexe.

A nouveau et comme nous l’escomptions, l’indice SP500 a battu son record historique. Un nouveau record est intervenu le 21 novembre 2016. La question est de savoir si ce nouveau record ne marque pas la fin proche de cette hausse. Nous traiterons de ce sujet dans le cycle du capital fictif.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s